Comment développer la confiance en soi de l’enfant grâce à la cuisine

Il y a un moyen très efficace pour éviter de rencontrer des problèmes alimentaires avec votre enfant, c’est le rendre acteur de sa nourriture.

Ça peut commencer dès tout petit, en laissant l’accès aux ustensiles de cuisine par exemple ou en laissant l’enfant observer la préparation des repas, ça peut être l’amener aux courses (voir cet article).

Puis rapidement, on peut laisser l’enfant participer.
Il peut faire des choses simples au départ puis de plus en plus complexes. A 3 ans, ma fille cassait les œufs toute seule.

Les avantages de cuisiner avec l’enfant

Les enfants adorent cuisiner
Les enfants adorent cuisiner

Laisser l’enfant contribuer à la préparation des repas à de nombreux avantages, surtout pour l’enfant, mais aussi pour les parents.
Bon, certes, pour les parents, au début, c’est un peu compliqué de gérer. Il faut être patient et compréhensif, le temps que l’enfant comprenne comment marche tout ça.
Mais je peux vous assurer que passé ces quelques mois d’adaptation, quel bonheur, quel gain de temps.
Vous avez un fabuleux assistant, toujours motivé pour donner un coup de main, et dans le tourment du quotidien, ce n’est vraiment pas négligeable.

Pour l’enfant, les bénéfices sont très nombreux:
– ça développe son autonomie
– ça développe sa confiance en lui
– ça développe aussi son estime de lui
– cette pratique limite les risques de troubles alimentaires
– il fait des expériences
– il satisfait ses besoins de « transférer » d’un contenant à l’autre, de contact avec des textures différentes, de découvrir de nouveaux gouts et de nouvelles odeurs
– il apprend à participer aux tâches quotidiennes de façon positive
– il rempli son réservoir affectif en partageant un moment important
– ça développe ses capacités psychomotrices
– etc.

Alors je n’ai qu’une chose à dire: cuisinez avec votre amour.

Mais pour ça, faudrait-il encore savoir quoi faire, qu’est-ce qui est adapté?

Laissez les enfants participer aux repas
Laissez les enfants participer aux repas

Quoi cuisiner avec un enfant?

Concrètement, il n’y a pas de limites particulières si ce n’est le danger.
Il semble évident qu’un enfant de 4 ans ne va pas s’occuper de cuire les repas, mettre ou sortir le gâteau du four.
Il ne vas pas non plus couper le gigot avec le couteau du boucher…

Après, je dirai que c’est selon les capacités de l’enfant.
Ma fille cassait les œufs à 3 ans, mais à presque 4 ans, elle a toujours du mal à séparer le blanc du jaune.
Mais je la laisse essayer à chaque fois, ou je le fais avec elle (en accompagnant ses gestes), car si elle ne s’entraine pas, elle n’y arrivera jamais.
Elle commence à éplucher les légumes, elle fait les vinaigrettes (elle tient la cuillère pour mesurer puis remue), elle utilise le batteur (je reste très près) pour monter les blancs en neige, elle verse tous les ingrédients froids, elle pétrie les pâtes, etc.

Je pense que c’est à chacun d’observer l’enfant et de voir ses capacités et lui proposer différentes choses à réaliser.

Et oui, au début, il y a un peu de farine qui se retrouve à côté du plat, un peu de sauce qui vole hors du bol, la coquille d’œuf qui atterrie dans le saladier… Franchement, est-ce vraiment grave?
Comme on dit, il n’y a que ce qui ne font rien qui ne font pas d’erreurs.

10 ASTUCES ​​POUR ​​QUE ​TON ENFANT MANGE DE TOUT

​Grâce à ce e-book, ​tu trouver​as la réponse à tous les problèmes alimentaires de ​ton enfant + 30 citations inspirantes 

Quelques idées de recettes

Parmi toutes les possibilités de plats à cuisiner avec son enfant, il y a tout de même des choses que l’enfant va préférer.

Il va les préférer soit parce qu’il adore manger le plat en question, soit parce qu’il a plus de liberté pour le réaliser.

Voici quelques idées:

Les petits sablés

Cette recette est particulièrement intéressante car l’enfant peut toucher beaucoup de textures différentes et lui laisse une grande liberté d’action. Il peut aplatir, donner des formes, rouler, etc., comme la pâte à modeler, sauf que ça se mange et que c’est très bon. Cette recette est aussi idéale pour faire vos fonds de tartes aux fruits par exemple.

Il vous faut donc:
– 250 gr de farine
– 1 œuf
– 120 gr de beurre mou
– 3 cuillère à soupe de sucre
– un parfum (vanille, cannelle, fleur d’oranger, pépites de chocolat…)
– colorants naturels si vous avez envie (ou l’enfant) de couleur

Vous mettez tous les ingrédients dans un saladier (sauf les colorants si vous en mettez) et vous mélangez (enfin, pas vous, l’enfant) jusqu’à ce que ça face une pâte.
Si vous mettez des colorants, séparez la pâte en autant de couleurs que vous voulez et ajoutez le colorant.
Laissez l’enfant faire les formes qu’il souhaite et cuisez au four à 180° pendant 15 à 20 minutes selon la taille des gâteaux.

Les pizzas

Ils peuvent rester concentrer très longtemps
Ils peuvent rester concentrer très longtemps

Un classique mais toujours efficace auprès des enfants.
A la maison, on fait la pâte nous-mêmes, comme ça, ma puce se fait sa petite pizza perso. Elle adore ça.
Nous aimons particulièrement faire les pizzas parce qu’on y met tout ce qu’on veut. C’est à l’inspiration. Je laisse aussi beaucoup de choix à ma puce pour les ingrédients et je dois avouer que nous faisons régulièrement de très agréables découvertes.

Alors si vous faites la pâte vous-même, il vous faut:
– 250 gr de farine
– 2 cuillère à soupe d’huile de votre choix (et oui, pas forcément d’olive)
– 1/2 cuillère à café de sel
– 15 cl d’eau environ
– 15 gr de levure de boulanger

Mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier, puis verser l’eau et mélanger jusqu’à obtenir une belle pâte.
Étalez tout ça avec la forme que vous avez décidé avec votre enfant, puis mettez ce qui vous inspire.
Vous pouvez aussi, une fois la garniture posée, rouler le tout et faire des tranches de 2 cm environ. Vous posez ces tranches sur un plat, ça fait des jolies petites pizzas en colimaçon.
Vous pouvez aussi faire des bandes et tresser.
Bref, laissez aller vos imaginaires (à vous et à l’enfant).

A la maison, on adore:
– tomate (fraiche ou en purée), jambon ou lardons, oignons, un peu de carotte rapée, poivrons, gruyère, mozzarella, petites herbes (origan, Provence, ou autre)
– crème au yaourt (yaourt, sel, poivre, ciboulette) ou crème fraiche, jambon ou lardons ou ventrèche, oignons, oignons (beaucoup), une pointe de muscade, gruyère
– crème fraiche, oignons, épinards, saumon ou thon
– crème fraiche, émincé de poulet, oignons, poivrons, curry, ananas, gruyère

Ce sont des idées mais il y en a tellement…
Laissez l’enfant disposer les ingrédients en le guidant si besoin.

Quand tout ça est prêt, enfournez à 220° pendant 20 à 30 minutes.

Les tartes aux légumes

Une véritable aire de jeu
Une véritable aire de jeu

Vous pouvez faire avec la pâte à pizza si vous avez envie.
Étalez la pâte dans un plat à tarte puis vous pouvez garnir avec les légumes recouvert d’un flan. Vous pouvez faire la même pour des gratins, sans la pâte.

Voici quelques idées de garniture:
– poireaux ou courgettes ou poireaux/carottes, oignons, lardons en option, sel, poivre, curry.
Coupez les légumes en rondelles, faites les revenir à la poêle puis verser le tout dans la pâte à tarte.

– à l’aide de l’épluche légume, coupez des lamelles de courgettes, de carottes. Laissez l’enfant disposer les lamelles dans le moule à tarte, sur la tranche, les uns contre les autres.

Pour le flan:
-3 œufs
– 1 yaourt ou de la crème fraiche
– sel ,poivre, curry
Fouettez bien le tout et versez sur la garniture. Recouvrez de gruyère et enfournez 30 minutes à 180°.

Je vous passe le classique gâteau aux yaourt, bien connu pour sa facilité d’exécution pour les enfants.

Si vous souhaitez avoir plus d’idées recettes, faites-le moi savoir. J’ai une tonne de recettes en stocks 🙂

Si vous avez envie d’en partagez avec nous, faites-le en commentaires. J’adore les nouvelles idées et ma puce aussi.

Pour conclure, je vous dirai que laisser l’enfant participer aux repas est essentiel.
Faites-lui confiance, vous pourriez être très surprise.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.







​15 AS​​​​TUCES POUR ​ARRÊTER DE CRIER, le guide gratuit

%d blogueurs aiment cette page :