Dictionnaire de la bienveillance

Lorsque j’ai découvert l’éducation bienveillante, j’ai cherché des informations sur le sujet.
Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal au début avec le vocabulaire.
Je vous propose donc un dictionnaire de la bienveillance pour vous éviter de chercher comme j’ai pu le faire.

Il n’y a pas encore tous les mots mais je le complète au fur et à mesure. Vous pouvez également participer à son amélioration en commentaires.
Cliquez sur une lettre pour trouver la définition du mot que vous recherchez.

A | B | C | D | E | I | P | U | V

Allaitement -  Mode d'alimentation du nouveau né et du nourrisson dans lequel le lait maternel joue un rôle exclusif ou principal.  Il est naturellement effectué au sein de la mère. Aujourd'hui, les mamans peuvent choisir d'allaiter ou non leur enfant de façon plus ou moins longue mais l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) préconise un allaitement exclusif au lait maternel jusqu'à 6 mois puis de continuer jusqu'à 2ans ou plus en complémentant par une alimentation adaptée. En général, et si cela est possible bien sûr, les mamans (et papas) choisissant un mode d'éducation bienveillante allaitent leur enfant car c'est le mode d'alimentation le plus adapté pour l'enfant.
Bienveillance -  Selon le dictionnaire Larousse, la bienveillance est une disposition d'esprit inclinant à la compréhension, à l'indulgence envers autrui.
CNV -  La CNV est l'acronyme de Communication NonViolente. Son créateur, Marshall B. Rosenberg, la CNV est "« le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d'en faire autant ».
Cododo -  On appelle le cododo (ou co-sleeping) le fait de dormir dans le même lit ou dans la même chambre qu'un jeune enfant. Le cododo est pratiqué de façon traditionnelle dans de nombreuses parties du monde mais est assez mal vu en France depuis le 18ème siècle (l’Église, à cette époque, déclara que dormir avec un enfant était incestueux). Mais on y revient doucement. Il y a plusieurs avantages à pratiquer le cododo comme: faciliter l'allaitement, l'enfant et les parents se reposent mieux, l'enfant (et les parents) se sent plus en sécurité, baisse du risque de la mort subite du nourrisson Tout de même, lorsque l'on pratique le cododo dans le même lit, il est important de respecter des règles de sécurités pour éviter les accidents (ne pas être sous l'effet de la drogue, de l'alcool ou de médicaments, éviter le tabagisme, ne pas être trop fatigué, etc..., ). C'est pourquoi il existe aujourd'hui des lits adaptés au cododo et sont très bien étudiés pour limiter les risques d'accident (chutes par exemple).
DME -  La DME est l'acronyme de Diversification alimentaire Menée par l'Enfant. La DME consiste à proposer à l'enfant des morceaux, des bâtonnets (il faut que l'enfant arrive à attraper ces morceaux) de légumes, fruits, biscuits, viande, etc. et non des purées. On propose à l'enfant cette nourriture dans une assiette et on le laisse manger seul, de façon autonome, avec ses doigts. Pour pratiquer la DME, il est important que l'enfant se tienne bien assis tout seul (en général vers 6 mois). Il y a de nombreux avantages à pratiquer la DME: - développe l'autonomie - éveille la curiosité par les couleurs, les odeurs et les goûts - développement psychomoteur pour attraper les morceaux de nourriture - etc...
Empathie -  J'ai trouvé sur le blog leblogdesrapportshumains.fr une définition qui m'a bien plut: "Trait de personnalité caractérisé par la capacité de ressentir une émotion appropriée en réponse à celle exprimée par autrui, d’effectuer une distinction entre soi et autrui (c’est-à-dire être conscient de la source de l’émotion et pouvoir décoder l’émotion d’autrui) et de réguler ses propres réponses émotionnelles."
IEF -  C'est l'acronyme d'Instruction En Famille. L'IEF est le fait de ne pas inscrire son enfant dans une école et de l'instruire à la maison. En général, un inspecteur vient contrôler (entre 6 et 16 ans) au domicile de l'enfant si ce dernier est "au niveau" exigé par l’éducation Nationale. La méthode d'instruction choisi par la famille peut varier: inscription au CNED ou diverse techniques d'apprentissages (Montessori, Steiner, etc...).
Portage -  Le portage est l'action de porter un jeune enfant ou un nourrisson contre soi, plutôt que d'utiliser une poussette par exemple. Cette méthode est utilisée à travers le monde entier. Il est possible de porter le bébé de différentes façons (sur le dos, sur le ventre, sur le côté) et il existe différents types de portes-bébé (écharpe, mei-tei, préformé, sling, etc...). Il y a de nombreux avantages pour le bébé à pratiquer le portage: facilite l'allaitement et la digestion, renforce le sentiment de sécurité, stimule la découverte du monde, la curiosité, l'observation..., excellent au niveau physique (système musculaire, sensoriel, colonne vertébrale, hanches...), etc... Mais c'est également bon pour les parents: libère les mains et donc les actions, favorise le lien affectif avec l'enfant, sentiment de plaisir, de détente, de proximité, de compétence.
Unschooling -  Le unschooling n'est pas à confondre avec l'IEF. Avec l'IEF, l'enfant suit une instruction à partir d'un programme donné alors que le unschooling laisse une totale liberté d'apprentissage au "unschooler". En fait, il va apprendre au fur et à mesure de ses intérêts, de ses passions. Rien ne lui est imposé. Si un sujet ne l’intéresse pas, il est abandonné. Bien sûr, cette pratique n'exclue pas l'apprentissage du respect et des valeurs que les parents veulent transmettre.
VEO -  VEO est l'acronyme de Violence Éducative Ordinaire. Il est difficile de définir exactement ce qu'est la VEO. Je pense que ce que dit le site stopviolence.fr est une assez bonne définition:
"La Violence Éducative Ordinaire, est celle qui est pratiquée à l’encontre des enfants. Celle qui est punitive, que les parents considèrent comme un droit et un moyen d’éducation pour leurs enfants, celle qui ne choque personne, qui est considérée comme acceptable  et tolérée par notre société, pour les faire obéir.
Celle qui établit entre le parent et l'enfant un rapport de pouvoir violent et que l'adulte considèrerait lui-même comme inacceptable s'il lui était appliqué.
La violence éducative est le processus d'une force physique et mentale mis en place par les parents ou éducateurs de l’enfant, pour l’utiliser contre lui, dans le but de le "neutraliser", et lui faire croire que cette action violente à son encontre est une action éducative.
La Violence Éducative est aussi le fait de le manipuler et le formater pour lui faire accepter cette action de " bien ou bon pour lui", comme quelque chose d’Ordinaire, de normal, d’autant que pour être acceptée par l’enfant, il faut qu’elle soit acceptée et utilisée par quasiment tout le monde dans son entourage, que personne ne la voit comme telle et ne la remette en question."
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







​55 ASTUCES POUR GÉRER LES PÉRIODES DIFFICILES, le guide

%d blogueurs aiment cette page :