A toi, la maman

A toi, la maman imparfaite et parfaite

J’ai quelque chose d’important à te dire, à toi.
Oui, juste à toi, la maman de un ou plusieurs enfants.

Toi qui te trouve des défauts physiques

Tu es comme tu es
Tu es comme tu es

A toi la maman qui se trouve trop petite, trop grande, trop grosse ou trop maigre.

A toi qui est blanche, noire, jaune, rouge avec les cheveux longs ou courts, ou sans cheveux, ou teints.

Toi  qui te trouve belle, moche, ou quelconque.

A toi qui a mit au monde la chair de ta chair. Qui a donné naissance à cet ou ces êtres si précieux à tes yeux.
Toi qui a bien ou mal vécu cette ou ces naissances.

Toi qui fait des choix médicaux et alimentaires

Et toi qui a choisi de faire confiance aux médecins ou pas du tout. Toi qui a choisi de faire vacciner ton ou tes enfants ou qui est totalement contre.
Toi qui ne soigne tes enfants qu’avec des plantes ou qu’avec de l’homéopathie ou qui ne jure que par l’allopathie.

A toi qui pense que la viande est indispensable pour ton enfant ou à toi qui ne veut pas en entendre parler ou encore qui ne lui fait manger que des légumes crus.
A toi qui est contre le lait maternisé et le lait de vache, qui allaite le plus longtemps possible ou toi qui est certaine que le lait végétal est le plus adapté.

Toi qui fait des choix éducatifs

A toi qui es triste
A toi qui es triste

Toi la maman qui met ses enfants à l’école du quartier ou dans une école privé, ou alternative ou encore qui les instruit toi-même à la maison.

A toi qui a choisit d’élever ton ou tes enfants dans la plus pure tradition familiale, ou qui a choisit la parentalité positive, l’éducation bienveillante ou une toute autre approche alternative.

Toi qui a choisit de t’informer sur le développement de l’enfant, ou qui te fie à ton instinct, ou qui fait comme on t’as dit de faire.

A toi qui a décidé de remettre en question tous tes conditionnements éducatifs pour tes enfants, ou qui ne se pose pas de questions, et c’est bien comme ça.

A toi, la maman qui es comme tu es

Toi qui a choisit de donner la priorité à ta carrière, qui délègue beaucoup au papa, ou qui reste à la maison pour t’occuper de tes amours.

A toi, la maman dévouée.
La maman triste, en colère, ou totalement épanouie.
La maman débordé, déprimée, ou heureuse.
A toi la maman qui gère tout super bien.

Toi la maman qui est satisfaite de la maman que tu es, ou pas du tout, qui est toujours à la recherche de la mère parfaite.

A toi, la maman surprotectrice, ou toi qui a décidé que les enfants doivent expérimentés par eux-mêmes.
Toi qui change d’avis tout le temps ou qui sais exactement ce qu’elle veut.

Seule contre tous
Seule contre tous

A toi qui lutte en permanence contre les réflexions que l’on te fais ou qui n’en à rien à cirer de tout ce qu’on peut lui dire.

A toi qui doute tout le temps, ou qui es sûre de toi et de tes choix.
Toi, la maman qui te pose un tas de questions et qui passe des heures sur internet et dans les livres à chercher des réponses. Ou toi qui n’as pas besoin de te poser des questions car tu sais, peu importe comment mais tu sais.

Pour toi, la maman qui est comme tu es, avec tes qualités et tes défauts. Parfaite ou imparfaite, n’oublies jamais que pour ton enfant, tu es la meilleure, la plus belle, la plus intelligente des mamans. A ses yeux, tu es parfaite.
Et au fond, tout le monde s’en fout des choix que tu fais.

Vous arrivez à vous en rappelez tout le temps vous? Racontez-moi ça en commentaires.

Et puis si vous avez envie de témoigner de quelque chose qui vous tiens à cœur, n’hésitez pas à me contacter. Pour plus d’infos, cliquez ici: contribuez.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







​55 ASTUCES POUR GÉRER LES PÉRIODES DIFFICILES, le guide

%d blogueurs aiment cette page :