Pourquoi bloguer sur la parentalité? 1 commentaire


Il faut dire ce qui est, bloguer, c’est classe, c’est à la mode, c’est stylé.
Pourtant, tout le monde ne se lance pas dans l’aventure.

Je vais vous raconter comment et pourquoi moi (et beaucoup d’autres car je ne suis pas la seule dans ce cas), je me suis lancée dans l’aventure de bloguer sur la parentalité.

Vous allez me dire: « mais qu’est-ce que ça peut faire? Nous ce qui nous intéresse sur astuces bienveillantes, c’est de mieux comprendre le fonctionnement des enfants et d’améliorer nos relations avec eux. »

Certes, je comprends. Ne vous inquiétez pas, cet article contient une histoire qui va vous inspirer.
Et surtout, c’est un article pour vous remercier (mais ce sera après vous avoir raconté quelques petites choses, que vous compreniez pourquoi).
Il fait partie intégrante de ma démarche pour vous aider et m’aider avec ma fille, mes sœurs et frère (qui est un ado) et tous les enfants que je croise. Et oui. C’est aussi grâce à astuces bienveillantes que je peux me former, m’améliorer, développer mes connaissances et mes compétences pour être plus efficace et vous partager tout ça.

Et puis c’est l’occasion de se connaitre un peu mieux et de créer un lien de confiance.
Après tout, vous m’envoyer régulièrement des mails pour me parler de vos problèmes personnels (d’ailleurs je vous remercie pour votre confiance), alors je peux moi aussi vous dévoiler quelques petites choses.

Au début

Vous allez rire, mais lorsque je me suis lancée dans le blogging il y 2 ans environ, c’était dans le but de gagner de l’argent tout en restant à la maison pour ma fille.
Je me suis fait bernée par tous ces beaux parleurs qui racontaient qu’on peut gagner 10 000 euros en 3 jours…
Mais ce n’est pas grave.
A l’époque, je ne connaissais pas l’éducation positive, le maternage et compagnie.
J’étais plus ou moins dans cette démarche mais sans y mettre de nom et en ayant encore trop de croyances et de conditionnements.
Normal, je n’avais jamais appris autre chose.

Dans mon 1er blog (tangkas.co-createurs.com), je me suis rendue compte au bout de 1 an que c’était vraiment très compliqué de gagner de l’argent. Mais il fallait tout de même que ma famille vive. Heureusement, le papa travaillait et me soutenait à 100% dans ma démarche de travail sur internet. Lui aussi voyait l’intérêt pour notre fille.

Un Tangka réalisé par moi-même

Un Tangka réalisé par moi-même

La révélation

Vers les 9 mois de ma fille, j’ai découvert l’éducation bienveillante. Ma puce ne faisait plus ses nuits et j’ai passé des heures à chercher une solution (comme si j’étais pas assez fatiguée…). Je suis tombée sur un article de famille-epanouie.fr et ça a été une véritable révélation.

De là, tout s’est enchainé.

J’ai changé ma façon de penser, ma façon d’agir et le papa aussi. Cela semblait tellement logique…
J’ai décidé de suivre mon instinct.

Et qu’est-ce que la vie est devenue plus simple et plus douce. Ma fille est devenue si calme.

Et comme vous le savez certainement, ce genre de choses n’a pas d’influence seulement sur la relation avec nos enfants.
C’est toute notre vie qui s’en ressent. Tout notre monde est bouleversé. Toutes nos visions changent.

Pourtant, j’ai été élevée dans une famille où le développement personnel et la spiritualité a une grande place.
Mais je n’avais jamais vu les choses de cette façon.

N’oubliez pas!

Recevez le guide pour gérer les périodes difficiles de l’enfance
+
recevez la newsletter tous les lundis
+
recevez une citation avec la newsletter

C’est pour cette raison que je dis souvent qu’il ne faut pas voir l’éducation bienveillante ou le parentalité positive comme la « méthode » d’éducation.
C’est plus un outil qui permet de mieux comprendre l’enfant et qui va nous permettre de lâcher certaines croyances qui peuvent entraver un bon développement et altérer les relations. C’est un outil qui va nous guider pour retrouver la confiance et surtout l’instinct qui nous fait souvent défaut.
C’est plus l’éducation des parents d’ailleurs finalement…

En fait, cet outil peut fonctionner aussi bien que n’importe quel autre.
C’est juste qu’il me parle mieux que les autres.
Si on regarde de plus près, les neurosciences ne font que prouver ce que nous savons instinctivement ou que des personnes ont « dit » depuis des centaines d’années.
Le langage des neurosciences, je le comprends, il me parle plus.

Bloguer sur la parentalité

Bloguer sur la parentalité

C’est difficile de bloguer sur la parentalité, mais tellement gratifiant

Donc, pour en revenir au blog, voyant que de toute façon je n’avais pas trouvé la technique pour gagner de l’argent (vous pouvez voir cet article que j’ai écrit sur la galère des blogueurs: la vérité sur les blogueurs) mais que j’y prenais beaucoup de plaisir, et qu’en plus je ressentais un besoin irrésistible de partager mes expériences et mes découvertes, j’ai décidé de bloguer sur la parentalité et de lancer  astuces bienveillantes.

Et il s’est passé quelque chose de merveilleux: je me suis découvert une véritable passion.
Je me suis rendue compte que je pouvais aider les gens, les soulager d’un poids, de mettre un peu plus de bonheur dans leur vie et d’espoir.
Et ça, ça vaut tous les salaires du monde (même si ça ne paie pas les factures).
J’ai donc décidé de rencontrer du monde dans le milieu éducatif, des associations, des professionnels, de me former pour transmettre encore plus.
Et les choses vont d’elles-mêmes, des opportunités se présentent (que je saisi sans même réfléchir).
Le fait de m’être imposé de publier tous les lundis m’oblige à aller m’informer tout le temps.
Et cela m’est d’une aide précieuse pour ma fille. C’est un cercle vertueux. Vos retours aussi me guident et me donnent de précieuses informations.

J’aime quand il y a un échange. On est plus fort à plusieurs 🙂

Je vais vous dire autre chose, le fait de bloguer sur la parentalité permet d’avoir une véritable influence pour changer les choses. Ce n’est pas une influence directe mais cela donne une certaine crédibilité.
Du coup, quand je contacte certains professionnels pour trouver des informations, je suis plus écouté. Je ne suis plus une simple maman.
Vous me direz, peut-être qu’ils ont peur d’une mauvaise pub ou à l’inverse, ils y voient l’intérêt de la pub. Peut-être.
Sincèrement, je m’en moque. Le résultat est là. Des portes s’ouvrent grâce à mon blog.
C’est comme je disais plus haut, c’est un cercle vertueux. Un travail d’équipe.
Plus je vous donne des infos et des astuces et plus les renseignements m’arrivent, parfois même tous seuls. Et en plus je rencontre des gens merveilleux et plus je peux vous aider.

Tout cela serait impossible si je ne m’étais pas lancé dans l’aventure de bloguer sur la perentalité.

Grâce à ce blog, je découvre de plus en plus de personnes qui s’investissent pour que l’éducation évolue et s’adapte à notre société en plein changement pour que les futurs adultes soient épanouis et équilibrés. Et ça, ça fait du bien et ça me donne beaucoup d’espoir.

Vous êtes merveilleux

Merci pour cet amour des enfants

Merci pour cet amour des enfants

Alors je voudrai vous remercier et vous dire à quel point je suis fière de vous tous qui vous battez tous les jours pour vos enfants, que vous ayez un blog ou non. Vous remercier de vous battre pour allaiter, pour materner, pour cododoter, pour changer l’école, pour être à l’écoute des besoins de vos enfants, pour vous remettre en question, pour vous faire confiance et pour tout le reste.

C’est grâce à vous, à nous, chacun à sa façon et en mettant sa pierre à l’édifice que ce monde va aller de mieux en mieux malgré tout ce qu’on peut en dire aujourd’hui.

Je vais continuer à me démener pour vous.

Merci.

Cet article fait partie des lundis bienveillants. Si vous êtes blogueur, venez participer (plus d’infos par ici).
Si vous n’êtes pas blogueur mais que vous avez des choses à dire, venez participer au blog (plus d’infos ici).

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de Jennifer

Je propose des outils nécessaires à la compréhension du fonctionnement d'un enfant permettant ainsi de mieux répondre à ses besoins tout en vous permettant de devenir le parent que vous rêvez d'être.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Pourquoi bloguer sur la parentalité?