La fête des mères

La fête des mères: pourquoi faire?

Je dois vous avouer quelque chose, la fête des mères, ça me gonfle.

Avant de vous dire pourquoi ça me saoule, voyons un peu les origines de la fête des mères.

Origines de la fête des mères

Selon notre très cher wikipédia , « les premières traces de célébration en l’honneur des mères sont présentes dans la Grèce antique lors des cérémonies printanières en l’honneur de Rhéa (ou Cybèle), la grande mère des dieux et notamment mère de Zeus. Ce culte est célébré aux Ides de mars dans toute l’Asie Mineure. Des fêtes religieuses romaines célèbrent les matrones le 1er mars lors des Matronalia (« matronales »), et Cybèle lors des Hilaria. Toutes ces célébrations ont lieu au printemps, mois de la fertilité.

Il est possible que les premiers chrétiens aient vénéré la Vierge Marie en assimilant les cultes de ces déesses païennes mais il leur était plus difficile d’associer ces fêtes à des célébrations dédiées aux mères, en raison des questions théologiques concernant sa virginité.

Faire un cadeau simple
Faire un cadeau simple

Au XVe siècle, les Anglais fêtent le Mothering Sunday, d’abord au début du carême puis le quatrième dimanche du carême. En 1908, les États-Unis développent la Fête des mères moderne telle qu’on la fête de nos jours, en instaurant le Mother’s Day, en souvenir de la mère de l’institutrice Anna Jarvis. Le Royaume-Uni adopte à son tour cette fête en 1914, puis l’Allemagne l’officialise en 1923. D’autres pays suivent comme la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Italie, la Turquie ou l’Australie. »

En France, ce serait apparemment en 1906 que la fête des mères est officialisée, bien que Napoléon en avait déjà évoqué l’idée.

Alors finalement, la fête des mères est un jour dédié aux mamans pour leur faire honneur.
C’est l’occasion de leur montrer notre amour (ben oui, on a tous une maman normalement) en leur offrant des cadeaux divers et variés. Les enfants fabriquent des petites choses à l’école, les plus grands offrent des fleurs, des fers à repasser ou des trucs pour améliorer son quotidien (j’ai remarqué que c’était moins souvent quelque chose pour lui faire vraiment plaisir.

Donc, c’est ce jour là que nous montrons l’étendu de notre amour à notre maman.

Alors pourquoi ça me désole?

Sur le principe je trouve cela génial que les mamans aient un jour à elle, qu’elles soient reconnues.
C’est super d’avoir un moment spécial qui nous est entièrement dédié.

D’un autre côté, il y a quelques petites choses qui me dérangent.

C'est trop commercial
C’est trop commercial

1- Le côté commercial: il faut dire ce qui est, la fête des mères est vraiment devenue très commerciale, et ça, ça me dérange profondément.
Autour de cette fête, les magasins font la promo de tout un tas de « cadeaux spécial fête des mères » en commençant par les parfums, en passant par les aspirateurs et les fleurs et en terminant par les cartes cadeau. Je trouve cela triste.
C’est triste de montrer l’étendue de notre amour par le biais d’objets divers.
Bon, je reconnais que le collier de nouilles fabriqué à l’école n’est pas super sexy à porter…

Je me souviens que lorsque j’étais enfant, ma maman était vraiment touchée lorsque je lui ramenais un bouquet de fleur que j’avais ramassé dans le jardin. Ou que je lui faisais un dessin.
J’avais la sensation que cela lui faisait plus plaisir que les cadeaux que je ramenais de l’école ou que j’avais acheté avec mon papa.

Maintenant que j’ai grandi, j’ai bien compris pourquoi ça lui faisait plus plaisir. C’était simplement parce que j’avais pris l’initiative moi-même de lui faire un cadeau pour lui faire plaisir. Et j’avais fait ça avec ce que j’avais. C’était simple, naturel, sans artifices.
Comme on dit: « c’est l’intention qui compte ». Et c’est vrai. On était loin de tout cet aspect commercial. Ce n’était pas l’occasion pour les magasins de faire encore plus de ventes.

2- Il n’y a pas que le jour de la fête des mères que l’on peut montrer son amour à sa maman.
Ça peut tomber sous le sens pour certains mais pas pour tout le monde. Certaines familles décrètent que le jour de la fête des mères, elle ne fera rien comme tâches ménagères ou qu’elle ne prépare pas le repas. Non mais allo quoi…  C’est quoi ce délire? C’est ton jour alors on te dispense de tes corvées. Faut évoluer un peu je crois… Bon, c’est pas toutes les familles, certes, mais il y en a quand même encore.

Sérieusement, quand on aime quelqu’un et qu’on veut lui faire plaisir, on peut le faire n’importe quand. Je trouve même frustrant parfois d’être obligé d’attendre le jour J pour offrir un cadeau ou pour faire plaisir.
Il m’arrive parfois d’avoir une attention particulière pour quelqu’un sans raisons, juste  parce que j’avais envie. La réaction de la personne est souvent la même: « mais pourquoi? Il n’y a rien de spécial à fêter ». Ce à quoi je réponds « si, c’est ton non anniversaire ». Je peux vous dire que cela touche encore plus justement.
Alors les mamans, c’est pareil.
Pas besoin d’attendre la fête des mères pour avoir des attentions.

Une belle attention
Une belle attention

3- Les réseaux sociaux: alors là ça me désespère. Quantités de vidéos fleurissent à l’occasion de la fête des mères pour les remercier. C’est vrai que c’est le cas pour toutes les journées spéciales comme la journée de la femme par exemple (ok, je reconnais, ce n’est pas un exemple au hasard…). Mais sérieux, le reste de l’année les mamans n’existent plus ou quoi? Pourquoi tout balancer en même temps?
Ok c’est vrai, si ce n’était pas à ce moment là, ce ne serait jamais.
C’est justement ça le problème. Ce ne serait jamais.

Mais quand même…

Oui, quand même, c’est bien qu’il y ai une fête des mères.
Parce que même si c’est commercial et nos les intentions sont parfois maladroites, et bien ça fait plaisir de recevoir une attention particulière.
Même si les colliers de nouilles ne sont pas glamours et les aspirateurs semblent parfois déplacés, et bien l’intention est là.
En tant que maman, j’adore voir ma pupuce et sont papa préparer l’air de rien une jolie surprise. Je vois bien que ma puce est toute excitée à l’idée de fêter un moment spécial pour sa maman. Je vois bien son regard pétillant qui attend de voir ma réaction en découvrant son cadeau.
Et ça, ça n’a pas de prix.

C’est notre moment privilégié où on est mise à l’honneur alors il faut le garder.
En tant que mère et que fille, je sais à quel point c’est important.

Et vous, qu’en pensez-vous? Comment vous vivez ce moment spécial maman? Dites-moi tout en commentaires car je suis curieuse de connaitre votre avis.

Cet article fait partie des lundis bienveillants.
Voici les articles participant:
Marie du blog osezmaintenant.fr avec son article « cette maman imparfaite que j’aime tant« .

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “La fête des mères: pourquoi faire?”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







​55 ASTUCES POUR GÉRER LES PÉRIODES DIFFICILES, le guide

%d blogueurs aiment cette page :